Le Melon Antillais

250px-melon_plant.jpg

Famille

Cucurbitacées.

Origine

Asie.

Régions de production

Guadeloupe et Martinique.

Particularité

Le melon antillais est dit de contre-saison car il arrive sur le marché européen au début du printemps, avant les melons métropolitains. 

Le produitIl existe de nombreuses variétés de melons dont les plus cultivées sont : 

·         Le melon cantaloup : produit aux Antilles, sa peau est lisse et sa chair orangée est agréablement sucrée. C’est le melon le plus consommé en France.·         Le melon brodé : sa peau est marquée de nervures et sa chair varie du saumon au jaune-vert.·         Le melon d’hiver : sa peau est jaune ou verte, sa chair est blanche et sa forme ressemble à celle d’un ballon de rugby.Sa cultureLa culture du melon est délicate et très tributaire du climat. Plus il fait chaud, plus le melon va mûrir vite et devra être récolté rapidement.
Les melons sont cueillis à maturité lorsque la teneur en sucre et les arômes sont les plus développés.Son conditionnementAcheminés vers la station de conditionnement, les melons sont lavés, triés et emballés.
Ils sont expédiés aussitôt par avion, vers l’Europe où ils sont commercialisés dès le lendemain.Ses qualitésLes melons sont peu caloriques et désaltérant. Ils s’adaptent à tous les types de menus.
Les melons sont riches en vitamines A et C ainsi qu’en sels minéraux, notamment en potassium.Ses utilisationsLes melons sont généralement consommés nature : 

·         En entrée, ils accompagnent parfaitement des crudités, un taboulé ou une tranche de jambon de Parme.·         En dessert, ils s’apprécient crus ou dans une salade de fruits.·         Mais ils peuvent aussi être cuits : garniture des produits de la mer ou beignets…·         En entrée, on pourra prendre une soupe de melon glacée et pour un dessert frais et léger, un sorbet de melon.Pour choisir un bon melon : ·         Sentir si son parfum est bien prononcé.·         Vérifier qu’il soit craquelé au niveau du pédoncule.·         Le peser : plus il est lourd, plus sa chair est dense.
Le melon Martiniquais est principalement cultivé à Sainte Anne en Martinique (je ne citerai pas la marque), battu par les alizés venant de l’Atlantique et bercé par de les embruns la mer des Caraïbes.

Cueilli dès les premières heures du jour, il est sélectionné à la main puis conditionné. Ce melon à l’écorce jaune tranché de vert bleuté et à la chair très orangé (riche en carotène ou provitamine A) est expédié le soir même par avion chez les grossistes.Il se conserve quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Pour préserver ses saveurs exotiques, il est conseillé de l’enrober dans un sachet, ce qui évite aussi qu’il ne communique son odeur aux autres aliments.Ce melon apporte une grande quantité d’eau, il est donc très rafraîchissant. Il contribue grâce à ses fibres à l’élimination et favorise un bon transit intestinal.

Parmi les vitamines du groupe B (toutes présentes), on notera la présence importante de l’acide folique (vitamine B9).

Un melon contient en moyenne 25 mg / 100 g de vitamine C et 2 mg / 100 g de provitamine A.Le melon contient du potassium et des oligo-éléments tels que le cuivre, le fer, le manganèse et le zinc.Quelques autres variétés de melon :
Melon Charentais Jaune 
Melon de Guadeloupe
Melon du Haut-Poitou 
Melon du Quercy
Melon Philibon

120px-melon_crenshaw.jpg







Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 86 articles | blog Gratuit | Abus?